+ 34 96 647 41 07 Oberts!! // Reserva la teua taula a Voramar
Sélectionner une page

MESURES POUR
LA RÉDUCTION DES RISQUES
HYGIÉNIQUES ET SANITAIRES LIÉS AU COVID-19 de
NOGUERA MAR HOTEL et du RESTAURANT NOGUERA

votre santé passe avant tout

LA DIRECTION DU RESTAURANT NOGUERA VOUS COMMUNNIQUE:

*Check-list élaborée sur la base des « Mesures pour la réduction des risques hygiéniques et sanitaires liés au Covid-19 Hôtels et appartements touristiques » rédigées par l’Institut pour la qualité touristiques espagnole (ICTE) et du « Guide HOSBEC pour la réouverture post-COVID-19 dans les établissements d’hébergement touristique » rédigé par l’Association des entreprises hôtelières de Benidorm, de la Costa Blanca et de la Communauté valencienne (HOSBEC), ainsi que de la check-list de l’Institut technologique hôtelier (IHT) et de la Confédération espagnole des hôtels et hébergements touristiques (CEHAT).

 

 

ACCÈS DIRECT AUX SECTIONS

DIRECTION ET GESTIÓN

DIRECTION

  • Un plan d’intervention détaillant les mesures concrètes permettant de réduire les risques de contagion, fondé sur une évaluation des risques modifiée faisant dorénavant intervenir les employés.
  • L’évaluation des risques et les protocoles de sécurité et de santé faisant intervenir les délégués aux risques.
  • Un comité de gestion des risques qui en a la charge, afin de définir les stratégies et de prendre des décisions visant à réduire au maximum les risques hygiéniques et sanitaires liés au COVID-19.

COMITÉ DE GESTIÓN: Fonctions

      • Le comité fixe les
      • Il met en œuvre les mécanismes afin de prendre les meilleures décisions.
      • Il établit une coordination entre le Comité et les employés, les autorités compétentes dans chaque domaine, les fournisseurs et les sous-traitants.
      • Il identifie les risques en fonction de la nature de l’hôtel. Le service de prévention des risques professionnels externe (Quirón Prevención) a supervisé cette évaluation selon la « Procédure d’action des services de prévention des risques professionnels face à une exposition au SARS-COV-2 » élaborée par le ministère de la Santé.
      • Il analyse et tire des conclusions.
      • Il conçoit les mesures de protection nécessaires qui sont reprises dans un Plan d’intervention.
      • Il planifie, met en œuvre et supervise le Plan d’intervention, en évaluant son efficacité et en effectuant les modifications nécessaires selon les phases de désescalade et les exigences sanitaires du moment.
      • Il a la charge de la formation de prévention face au COVID-19 de ses employés et analyse les besoins de formation des professionnels au fur et à mesure que les informations sur la prévention sont mises à jour.

      Le comité de gestion des risques est composé de la direction et des responsables de chaque service de l’établissement.

MESURES D'INFORMATION

    • Le plan d’intervention est communiqué aux employés afin d’être adéquatement mis en place et appliqué.
    • Les fournisseurs et les clients sont informés des mesures qui les concernent directement et qu’ils sont tenus d’appliquer telles que le port du masque, le lavage de mains, la distance de sécurité, etc.
    • Le client est informé des conditions de service et des mesures de prévention prescrites avant son arrivée en vue de leur acceptation.
    • Au sein de l’établissement, des affiches rédigées au moins dans une langue étrangère et spécifiant les mesures préventives mises en place et les règles à suivre par les clients sont placardées.
    • Des indications physiques visant à respecter la distance de sécurité avec un marquage ou des mesures de substitution (réception, entrées et sorties du restaurant, etc.).
    • Des informations sur les centres de santé et les hôpitaux les plus proches, ainsi que le téléphone des urgences (900 300 555).

    Les prestataires de services externes sont informés des mesures applicables en matière de prévention établies.

CONTENU DU PLAN D'INTERVENTION

  • Possibilité de modifier les procédures destinées à la prise de décisions le cas échéant.
  • Attribution des responsabilités dans la gestion des risques.
  • Allocation de ressources humaines et de matériel, y compris les EPIS après l’évaluation des risques professionnels et sous réserve des dispositions des présentes et de la règlementation applicable à la prévention des risques professionnels.
  • Il comprend les informations complètes et la mise en œuvre d’un protocole d’action au cas où un employé ou un client présenterait des symptômes compatibles avec le COVID-19 en suivant les directives relatives à la prévention des risques et des autorités sanitaires, ainsi qu’en révisant les protocoles de nettoyage et de désinfection des surfaces potentiellement contaminées.
  • Détails du contrôle du respect des recommandations et des directives formulées par les autorités sanitaires concernant les mesures spéciales contre le COVID-19 par les employés et les clients, ainsi que des mesures supplémentaires contenues dans le plan d’intervention résultant de l’analyse des risques.

CONDITIONS GÉNÉRALES

  • Les tâches et les processus de travail garantissent la distance de sécurité établie par les autorités sanitaires. Ceci implique :
  • Une disposition physique des postes de travail.
    • Un travail posté.
    • Un plan de circulation des personnes.
    • Un aménagement des espaces (mobilier, couloirs, étagères, etc.).
    • Un nombre maximal de personnes et des moyens disponibles dans les vestiaires du personnel.
  • Des réunions internes.
  • Nous évaluons la présence de groupes vulnérables au COVID-19 dans l’environnement de travail et déterminons des mesures de sécurité spécifiques pour ce personnel.
  • Nous disposons de moyens pour prendre la température corporelle à distance.
  • Nous disposons d’un moyen de contrôle individuel du temps que nous désinfectons après chaque utilisation avec une solution hydroalcoolique.
  • Nous assurons une protection adéquate des employés en prévoyant des moyens et du temps pour le lavage des mains à l’eau et au savon et, si ce n’est pas possible, l’utilisation d’une solution hydroalcoolique.
  • Nous fournissons les EPI appropriés après l’évaluation de l’entreprise responsable des risques professionnels.
  • Si certains de nos services sont externalisés, nous demandons à l’entreprise principale de s’assurer que le personnel dispose des EPI nécessaires.
  • Les règles d’utilisation des installations où des travaux sont effectués et des espaces communs sont établies et communiquées afin de maintenir une distance de sécurité (par exemple dans les ascenseurs, les salles à manger, les toilettes, les accès, les espaces communs, les vestiaires, etc.)
  • Nous aérons quotidiennement les différentes zones de l’hôtel.

PERSONNEL

INSTALLATIONS À L'USAGE DU PERSONNEL

    • L’utilisation de la salle à manger et de la salle de repos est réglementée. Des capacités d’accueil et des mesures visant à garantir la distance de sécurité minimale et une hygiène optimale sont prévues.
    • Dans les vestiaires et les toilettes, outre la mise en œuvre des mesures pertinentes pour maintenir la distance de sécurité ou la capacité d’accueil, les procédures de nettoyage sont renforcées.
    • Les vêtements de ville doivent être rangés dans un sac en plastique ou un porte-habits afin qu’il n’y ait pas de contact entre les vêtements de ville et les vêtements de travail.
    • Le personnel qui se déplace dans son propre véhicule peut venir avec sa tenue de travail.

MESURES DE PROTECTION POUR LE PERSONNEL

  • Le personnel a pris connaissance du plan d’intervention élaboré et de ses responsabilités dans le cadre de son poste et de la gestion des risques.
  • Le personnel dispose d’informations claires et intelligibles et a suivi une formation spécifique.
  • Le personnel sait qu’il doit éviter le contact physique lors des salutations et respecter la distance de sécurité. Il porte un masque lorsque la procédure spécifique au poste et l’évaluation des risques le prévoient, et dans les cas où la distance de sécurité ne peut être respectée. Le personnel doit le mettre au rebut avec les autres déchets d’hygiène personnelle à la fin de sa durée de vie conformément aux instructions indiquées par le fabricant dans le conteneur prévu à cet effet et à actionnement non manuel.
  • Le personnel est tenu de se laver soigneusement les mains après avoir éternué, s’être mouché, avoir toussé ou avoir touché des surfaces potentiellement contaminées (argent, documents, etc.).
  • Le personnel a pour instruction de désinfecter fréquemment les objets personnels (lunettes, téléphones portables, etc.) avec une solution hydroalcoolique ou avec de l’eau et du savon lorsque cela est possible, ainsi que les éléments du poste de travail (écran, clavier, souris, etc.).
  • Pour ce matériel électronique, des produits spécifiques à appliquer avec un chiffon ou des lingettes désinfectantes spéciales leur sont fournis.
  • L’établissement a défini des procédures de nettoyage et de désinfection du matériel qui est partagé entre plusieurs personnes après chaque utilisation.
  • Le personnel a reçu pour instruction d’attacher ses cheveux, de ne pas porter de bagues, de bracelets, de boucles d’oreilles ou autres, et de porter quotidiennement des vêtements propres.

UNIFORMES ET FORMATION DU PERSONNEL

    • Les distances de sécurité entre les personnes et le contrôle de la capacité d’accueil approuvés par le ministère de la Santé pour chaque phase du déconfinement sont respectés dans toutes les activités. Lorsque cela est impossible, les mesures et les équipements de protection nécessaires sont garantis.
    • Un type de nettoyage déterminé et sa fréquence pour chaque type d’uniforme du personnel a été établi.
    • L’établissement a la charge de l’entretien du linge et chaque employé celle de son uniforme (ou tenue de travail). Par conséquent, les vêtements ne seront utilisés que pendant la journée de travail et seront transportés dans un sac fermé si le personnel les ramène chez lui. Dans le cas où les vêtements ne pourraient pas être lavés à plus de 60º de température, l’employé procèdera à une désinfection appropriée et à un repassage ultérieur à haute température.

    Les besoins de formation des professionnels de l’hôtel et du restaurant sont analysés par le comité de gestion en vue de les renforcer conformément à la législation en vigueur sur la prévention des risques professionnels et sont dûment consignés (par exemple, utilisation et entretien des équipements de protection individuelle).

DÉPARTEMENTS

RÉCEPTION

  • Un nombre maximal de personnes à la réception et des mesures nécessaires pour assurer la distanciation entre client et employés ont été établis. Ce nombre maximal est limité à une seule pièce. Et lorsque cette distance n’est pas possible, le personnel a à sa disposition des masques barrières en plus d’un écran de protection situé à la réception.
  • La réception a été dotée d’une solution hydroalcoolique, de mouchoirs jetables pour les clients et d’une poubelle à pédale.
  • Les brochures publicitaires et les journaux sont retirés et les informations nécessaires sont disposées sur des présentoirs à la vue des clients.
  • Le partage des stylos est évité mais, s’ils le sont, ils sont désinfectés après usage.
  • Des marquages de distance sont disponibles pour éviter les regroupements et pour garantir la distance minimale de sécurité.
  • Le paiement par carte de crédit ou par d’autres moyens électroniques est privilégié. Cela est applicable pour tous les services d’hébergement.
  • Le TPE est désinfecté après chaque utilisation.
  • Le comptoir est nettoyé au moins une fois par jour et toujours en fonction de l’affluence des clients.
  • Les clés ou cartes éventuelles sont vaporisées d’une solution désinfectante après chaque utilisation si elles sont laissées à la réception.
  • Le clavier, l’écran, le téléphone et les autres éléments utilisés par le ou la réceptionniste sont désinfectés au début et à la fin de chaque service, en utilisant si possible des écouteurs à usage individuel.
  • Les entrées des trois étages du bâtiment sont équipées de solution hydroalcoolique.
  • Un thermomètre sans contact est disponible sur demande pour contrôler les clients présentant des symptômes compatibles avec le COVID-19.
  • Le transport des bagages est quant à lui effectué dans des conditions de sécurité, avec des gants jetables et/ou des lingettes désinfectantes pour nettoyer les bagages.

ÉTAGES

    • Le personnel d’étage et d’entretien ne fournit pas ses services dans les chambres lorsque le client s’y trouve, sauf pour un motif valable. En outre, le client doit autoriser le nettoyage et la fréquence du nettoyage de sa chambre.

    EXIGENCES SPÉCIFIQUES AUX ÉTAGES

    • Le service d’étage utilise un équipement de protection individuelle en fonction de chaque situation.
    • L’équipement minimum recommandé est :
    • Des gants en nitrile jetables ou non (adaptés aux tâches à réaliser).
    • Un masque barrière de protection respiratoire. À moins que la situation n’exige une plus grande protection.

    Une fois le nettoyage terminé et après avoir retiré les gants, le personnel d’entretien procède à une hygiène complète de leurs mains avec de l’eau et du savon.

    RESTAURANT ET CAFÉTÉRIA

    • Nous invitons à réserver afin d’assurer un meilleur contrôle de la capacité d’accueil. Tout comme nous essayons de faire en sorte que le client nous fournisse un numéro de téléphone et un courriel comme mesure de contrôle dans le cas d’une éventuelle contagion.
    • Nous essayons de réduire la manipulation et l’intervention du client pour prévenir les risques de contagion. C’est pourquoi nous avons remplacé le buffet des petits-déjeuners par un petit-déjeuner à la carte.
    • Le client doit attendre que le serveur l’accompagne jusqu’à la table. De cette manière, nous garantissons que le client dispose d’une table et de chaises qui ont été nettoyées et désinfectées après l’utilisation du client précédent, ainsi que le contrôle approprié de la capacité d’accueil.
    • Les tables ne sont pas dressées afin d’éviter la contamination par d’autres clients et seront dressées au moment de l’arrivée du client.
    • Nous essayons de supprimer ou de limiter autant que possible les éléments ou dispositifs d’usage courant et autres éléments décoratifs. Ainsi, les serveurs ou le personnel de cuisine assaisonneront les salades et autres plats.
    • Nous supprimons les cartes qui ne peuvent pas être nettoyées et désinfectées après chaque utilisation. Les clients disposeront ainsi de nappes individuelles à usage unique sur laquelle ils pourront trouver notre carte des plats, boissons et desserts. Le menu du jour et les plats hors menu sont indiqués sur un panneau à la vue des clients. Nous fournissons également un code QR pour consulter notre carte et nous sommes en train de la numériser afin de favoriser la consultation et les réservations via le site Web.
    • Un itinéraire prédéfini est suggéré pour éviter les regroupements et que les clients ne passent par l’entrée et la sortie de l’établissement grâce à des marquages au sol et à des panneaux de renfort verticaux.
    • Nous rappelons à nos clients, employés et fournisseurs par des affiches les recommandations d’hygiène et de santé pour éviter la propagation du virus.
    • Le personnel de salle portera un masque barrière lors du service. De même, ils s’efforceront de maintenir – autant que possible – la distance de sécurité vis-à-vis des clients et d’appliquer les procédures d’hygiène et de prévention nécessaires pour éviter les risques de contagion.
    • Dans la mesure du possible, nous essayons de faire en sorte que les éléments auxiliaires du service soient fermés et protégés.
    • Le paiement par carte de crédit ou par d’autres moyens similaires est privilégié, et le TPE sera désinfecté après chaque utilisation. Les espèces seront déposées dans un plateau ou autre objet similaire afin d’éviter le contact direct avec le serveur.

    ROOM SERVICE

    • Le room service est limité au strict nécessaire.
    • Le serveur portera des gants et un masque lorsqu’il entrera dans la chambre pour servir et retirer le plateau.
    • Toute la vaisselle (y compris les plateaux et les cloches) est désinfectée dans un lave-vaisselle ou équivalent.
    • Un protocole pour l’enlèvement des déchets dont le client sera dûment informé a été établi.

    COUISINE

    • Le système HACCP actualisé est maintenu et adapté au contexte COVID-19.
    • Toutefois, la fréquence de lavage et de désinfection des mains, ainsi que l’utilisation de masques barrières sont intensifiées.
    • La réception des marchandises est le point le plus critique de la prévention. Les fournisseurs ne peuvent donc pas accéder à l’établissement et disposent d’une cloche pour avertir de leur arrivée et d’une table avec une solution hydroalcoolique sur laquelle ils déposent les marchandises.
    • Les marchandises sont nettoyées et désinfectées avant d’être stockées.

    ÉVÈNEMENTS

    • Les zones dans lesquelles les événements peuvent être organisés sont définies sur la base de leur analyse de risque et sur la base de l’autorisation que l’autorité compétente accorde en fonction de la phase dans laquelle se trouve la zone.
    • Les lieux où l’événement sera célébré seront ventilés au moins deux heures à l’avance conformément à la règlementation.
    • Les événements sont organisés et planifiés de manière à pouvoir contrôler la capacité d’accueil et à respecter les distances minimales de sécurité entre les personnes lors de leur accueil et à la fin de l’événement. Si la distance ne peut être maintenue, le port du masque est obligatoire.

    MAINTENANCE

    • L’agent de maintenance entre dans la chambre lorsque le client ne s’y trouve pas, sauf pour un motif valable.
    • L’agent est protégé par un équipement de protection individuelle indiqué, qui doit comprendre au moins des gants et un masque barrière.
    • Une fois la réparation effectuée, l’agent se désinfecte les mains et se débarrasse de l’équipement de protection individuelle indiqué.
    • Dans le cas exceptionnel où une réparation devrait être effectuée avec le client dans la chambre, il est prié au client de porter un masque.
    • Éviter tout contact physique (salutations, remise de bons de livraison, etc.).
    • Le système de climatisation est vérifié régulièrement, notamment en ce qui concerne la propreté.
    • La maintenance des systèmes hydriques d’eau chaude sanitaire (ECS) et d’eau froide destinée à la consommation humaine (EFCH) est à jour, ainsi que leur révision mensuelle et quotidienne.
    • De même, la maintenance courante externe et interne de l’établissement est maintenue.

    ESPACES

    HÉBERGEMENT

    • Nous essayons de réduire les textiles dans la chambre, les objets de décoration et les produits d’accueil pour agir selon le plan d’intervention défini.
    • La salle de bain est dotée d’une poubelle avec couvercle, double sac et actionnement non manuel. Nous avons également disposé une poubelle avec un couvercle et un double sac sur les balcons ou les terrasses des chambres pour aider à réduire la charge virale (le cas échéant).
    • Les couvertures et les oreillers doivent être protégés.
    • Au départ du client, le sèche-cheveux est nettoyé le cas échéant (y compris le filtre).
    • Les cintres sont désinfectés au départ du client ou peuvent être proposés scellés.
    • Le service de repassage est limité.
    • Nous avons supprimé la papeterie de la chambre, telle que les informations sur les installations, qui étaient recyclées d’un client à l’autre. Ces informations sont désormais disponibles via un code QR qui renvoie à notre site Web où le client peut les consulter. Nous assurons au client que toutes les informations ou papeterie déposées dans sa chambre sont à son usage exclusif.

    ESPACES COMMUNS : CONDITIONS GÉNÉRALES

    • La capacité d’accueil des différents espaces communs a été définie.
    • L’établissement a doté de solution hydroalcoolique les lieux de passage et les installations à usage intensif par les clients (comme l’entrée et la sortie des toilettes).
    • Les toilettes communes sont équipées de distributeurs de savon et de papier, d’un sèche-mains, ainsi que d’une solution hydroalcoolique pour nettoyer la cuvette des toilettes pour plus de sécurité.
    • Elles sont également dotées de poubelles à ouverture non manuelle et double sac.
    • Nous y rappelons à l’aide de pancartes et de marquage au sol la recommandation de maintenir la distance de sécurité entre les clients.
    • Les distributeurs de papier, gel et savon sont nettoyés et inspectés régulièrement en fonction de leur usage.

    BOXES À VÉLOS

    • L’installation est équipée de gel hydroalcoolique, d’une poubelle à pédale et d’essuie-mains en papier à usage unique.

     

    ASCENSEURS

    • Le nombre maximal de personnes dans les ascenseurs est limité et le client est informé de celui appliqué.
    • Nous rappelons que le port du masque est obligatoire.
    • Toutefois, nous recommandons de prendre l’escalier de préférence et de limiter l’usage de l’ascenseur aux occupants d’une même chambre.

    NETTOYAGE ET DÉSINFECTION

    CONDITIONS GÉNÉRALES

    • Nous augmentons la fréquence des nettoyages et des inspections surtout dans les zones de plus grand contact (surfaces, boutons, lavabos, robinets, poignées, ascenseurs, comptoir de réception, portes, clés/cartes de chambre, téléphones, télécommandes, bouton poussoir des WC, barrières de protection, commandes de la climatisation, sèche-cheveux, papiers de contrôle horaire, rampes, minibar, cintres, etc.).
    • En outre, nous adaptons les mesures de nettoyage et de désinfection aux caractéristiques et à l’intensité d’utilisation de l’établissement, en accordant une attention particulière aux espaces d’usage commun (notamment les toilettes) et aux surfaces de contact le plus fréquent.
    • Nous aérons de manière naturelle chaque jour les espaces à usage commun où des clients se sont trouvés jusqu’au renouvellement complet de l’air. De plus, à condition que le temps le permette, nous laissons les portes de presque tout l’établissement ouvertes pendant la journée de travail pour assurer une aération adéquate.
    • Nous utilisons des produits de nettoyage désinfectants et assainissants autorisés par le ministère de la Santé et conformément aux recommandations d’utilisation du produit. Les fiches et les données de sécurité des produits figurent dans le plan d’intervention.
    • Les chariots de ménage sont nettoyés et désinfectés après chaque utilisation quotidienne.
    • La collecte des déchets dans les espaces communs est effectuée dans des conditions de sécurité, de sorte que les sacs sont fermés et amenés au point de collecte des déchets.
    • Nous élaborons un relevé quotidien des nettoyages effectués.

    NETTOYAGE DES CUISINES

    • Les critères définis dans le système HACCP mis à jour en vertu du contexte COVID-19 sont appliqués.
    • L’établissement se réfère au protocole de mesures pour la réduction des risques hygiéniques et sanitaires liés au COVID-19 dans les services de restauration.

    NETTOYAGE DES TEXTILES

    • Les textiles souillés sont collectés, mis dans un sac et fermés jusqu’à ce qu’ils soient traités dans la blanchisserie.
    • Les textiles souillés ne sont pas secoués.
    • Nous ne laissons pas sur le sol le linge de lit.
    • Après avoir manipulé des textiles souillés, le personnel se lave les mains.
    • Les textiles souillés sont lavés à plus de 60 ºC et pour ceux pour lesquels cette température n’est pas possible, ils sont dûment désinfectés et assainis en plus d’être repassés à haute température.

    NETTOYAGE DES CHAMBRES APRÈS LA SORTIE DU CLIENT

      • Il comprend de manière spécifique en fonction de la fréquence fixée par catégorie :
        • Aération de la chambre.
        • Remplacement des serviettes et du linge de lit sans les secouer.
        • Les alèses et les protège-oreillers sont retirés.
        • Nettoyage des murs et des sols.
        • Nettoyage des miroirs et des fenêtres.
        • Nettoyage des meubles, appareils et éléments de décoration fonctionnels.
        • Nettoyage de toute surface ou appareil fréquemment utilisés.
        • Une centrale vapeur verticale est passée sur les rideaux qui sont ultérieurement pulvérisés avec un assainissant textile.
      • Le linge propre n’est remis en place qu’après nettoyage et désinfection de la chambre.
      • Le linge sale est mis dans des sacs avant de les déposer dans les chariots de ménage.

       

      EN BLANCO

      PLAN D’ACTION FACE À DES CAS POSITIFS (POSSIBLES OU CONFIRMÉS) AU COVID-19 AU SEIN DE L’ÉTABLISSEMENT

      IDENTIFICATION ET INTERVENTION INITIALE

      S’il existe le moindre doute qu’un client ou un employé présentent des symptômes compatibles avec la maladie COVID-19, cette situation doit être signalée à l’établissement afin que le protocole spécifique puisse être appliqué.

      SI UN EMPLOYÉ FAIT PART DE SYMPTÔMES COMPATIBLES AVEC LA MALADIE :

      • Il doit être maintenu en isolement à domicile jusqu’à ce que les services de santé évaluent sa situation et déterminent les mesures à prendre.
      • Le poste de travail et les objets qui ont pu être partagés avec d’autres employés doivent être désinfectés.
      • S’il s’avère être positif au COVID-19, l’établissement doit en informer les contacts les plus proches du risque de contagion et leur indiquer de surveiller l’apparition de symptômes (toux, fièvre, difficulté à respirer…).

      SI UN CLIENT DE L'HÔTEL FAIT PART DE SYMPTÔMES COMPATIBLES AVEC LA MALADIE :

      • Demander l’isolement dans la chambre jusqu’à ce que les services de santé donnent leurs instructions.
      • Informer les guides de la situation en cas de voyage organisé.
      • Fournir des soins de santé (par téléphone ou en personne) dans la chambre, en coordination avec les guides si nécessaire.
      • Veiller à ce qu’un examen médical soit effectué concernant le cas suspecté de COVID-19.
      • Communiquer à tous les services de l’hôtel ou de l’hébergement touristique, en particulier ceux qui peuvent avoir besoin d’accéder à la chambre (nettoyage, maintenance et restauration/room service), la situation d’isolement de la chambre afin que les protocoles d’action spécifiques soient appliqués.
      • Faciliter les moyens dont le client peut avoir besoin par rapport à la maladie : thermomètre, médicaments.
      • Tant qu’il n’y a pas de confirmation qu’il ne s’agit pas d’un cas positif, la personne sera placée en isolement à domicile et les règles établies par le ministère de la Santé pour l’isolement à domicile s’appliquent :
      • Ne pas sortir de la chambre.
      • Renforcer les règles d’hygiène.
      • Port de masque chirurgical en présence d’autres personnes dans la chambre.
      • En cas de confirmation de cas positif, la possibilité de transférer le client vers un hôpital ou un domicile privé doit être envisagée dans les conditions de sécurité établies par les autorités sanitaires pour ces cas de transfert. Si cela n’est pas possible, un protocole d’action sera établi au cas par cas en collaboration avec les autorités sanitaires.
      • Quoi qu’il en soit, nous rappelons que l’établissement n’a pas le pouvoir de retenir une personne contre son gré dans l’établissement ou dans sa chambre. Si le client (cas confirmé ou possible de COVID-19) ne se trouve plus dans l’établissement :
      • Si possible, bloquer la chambre pendant au moins une semaine.
      • Appliquer, avant sa réutilisation, un protocole spécifique pour le nettoyage des chambres des personnes contaminées.

      SERVICES DE NETTOYAGE, MAINTENANCE ET ALIMENTATION

      • Il n’est pas recommandé qu’un employé accède aux chambres concernées, que ce soit pour des tâches de nettoyage ou de maintenance. Dans tous les cas, un registre doit être tenu de toutes les personnes entrant ou sortant de la chambre. Les clients (ou les soignants) recevront les moyens nécessaires pour effectuer les tâches de nettoyage. Les personnes devant accéder à un hébergement où se trouvent des personnes contaminées ou suspectées sont tenues de porter un masque.

      AMÉNAGEMENT DE L'UNITÉ D'HÉBERGEMENT

        • La personne concernée doit être dotée des moyens nécessaires pour un auto-isolement dans les meilleures conditions de confort et de sécurité :
          Dans la mesure du possible, il doit avoir accès au téléphone, à Internet et à la télévision dans sa chambre.
        • Il doit disposer d’une ventilation naturelle vers l’extérieur. Les systèmes de recirculation d’air dans l’unité d’hébergement, qu’il s’agisse de systèmes centraux ou individuels (ventilo-convecteurs), doivent être désactivés.
        • Il doit avoir à disposition du savon, du gel et des lingettes désinfectantes, une poubelle avec un couvercle et des sacs-poubelle, ainsi que des gobelets en plastique.
        • De l’eau de Javel, du papier et des produits de nettoyage doivent être mis à sa disposition pour la salle de bains et d’autres surfaces.
        • Afin de faciliter les tâches de nettoyage et de désinfection, il est recommandé de retirer tout mobilier et textile non indispensables de la chambre.

      PROCÉDURE DE NETTOYAGE DES CHAMBRES OCCUPÉES PAR DES PERSONNES CONTAMINÉES OU SUSPECTÉES D'ÊTRE CONTAMINÉES

      • Dans le cas (recommandé) où le nettoyage est effectué par le client ou le soignant lui-même, les moyens et les instructions pour ce faire doivent être fournis. Néanmoins, au moins une fois par semaine, le personnel de l’établissement procédera au nettoyage de l’unité d’hébergement en suivant le protocole décrit ci-dessus pour le nettoyage après le check-out.

        L’accès du personnel d’entretien aux chambres occupées par des malades ou des cas suspectés se fera dans des conditions de sécurité maximale contre le COVID-19 :

        • Port de vêtements de protection jetables ou lavables (blouses, gants et masques barrières).
        • Une distance de 2 mètres par rapport aux personnes concernées doit être maintenue.
          ◊ Le chariot de ménage ne sera pas introduit dans l’unité d’hébergement concernée ◊ Des protocoles de nettoyage et de désinfection appropriés, équivalents à ceux suivis lors du check-out des clients, doivent être appliqués.
        • Tout matériel utilisé pour le nettoyage (chiffons, balai à franges, brosses, etc.) doit être jeté ou désinfecté après usage, et toute solution détergente ou désinfectante qui aurait été utilisée doit être remplacée.
        • En outre, durant cette tâche, le port d’EPI (gants, masque barrière, charlotte et tablier jetable) est obligatoire, et du gel hydroalcoolique est mis à disposition à la fin de la tâche et pour s’enlever l’EPI. En cas de tâches qui produisent des éclaboussures, des lunettes ou des écrans (protection des yeux) et des tabliers imperméables doivent être portés.
        • Les EPI jetables doivent être mis au rebut de manière hygiénique (dans un sac plastique fermé) une fois la tâche terminée, tandis que les EPI réutilisables doivent être dûment désinfectés.
        • Le personnel qui s’acquitte de cette tâche doit recevoir une formation supplémentaire à cet égard.
        • Une fois que le client concerné a quitté l’établissement :
        • Une fois nettoyée, l’unité d’hébergement doit être fermée pendant au moins une semaine.
        • Si ce délai ne peut être respecté, nous recommandons de faire effectuer une désinfection professionnelle par une entreprise agréée à cet effet, comprenant le nettoyage des filtres de l’équipement de climatisation.

      GESTION DU LINGE DE LIT ET DES SERVIETTES

      Le client est tenu de mettre le linge de lit et les serviettes sales dans un sac plastique et de le fermer pour que le personnel puisse les débarrasser et les remplacer par du linge propre. Si la personne qui retire ce linge est l’accompagnateur ou un employé, il doit le faire en portant des gants, un tablier et un masque et éviter de le secouer. Le personnel de l’établissement chargé de débarrasser le linge doit l’introduire dans un second sac identifié comme matériel contaminé afin qu’il soit manipulé par les services de blanchisserie avec l’EPI approprié (masque barrière et gants). Le linge doit être lavé à 60 ºC.

      GESTION DES DÉCHETS

      Le client doit déposer les déchets dans des sacs-poubelle (sac 1). Pour s’en débarrasser, le port de gants avec lesquels le sac doit être fermé et introduit dans un deuxième sac (sac 2), avec ces mêmes gants et d’autres déchets produits dans l’unité d’hébergement, est obligatoire. Ces sacs doivent être déposés sur le pas de la porte de sortie le jour et à l’heure convenus avec l’établissement. Le personnel de l’établissement chargé de leur collecte doit les manipuler avec des gants, les introduire dans un troisième sac (sac 3) et les jeter dans le conteneur à déchets.

      RÉPARATIONS DANS LES UNITÉS D'HÉBERGEMENT

      Pour accéder aux chambres qui nécessitent des réparations occupées par des clients malades, le personnel d’entretien doit se protéger en portant les EPI appropriés (masque, blouse et gants…), lesquels seront jetés à la sortie de la chambre, et se laver ou désinfecter les mains une fois la tâche réalisée. Si le malade se trouve dans la chambre, une distance supérieure à deux mètres doit être maintenue.

      SERVICE DE RESTAURATION

      • Tous les clients séjournant dans leur chambre en isolement en raison d’un risque de contagion se verront offrir un service de restauration de la manière suivante :
      • Le repas est déposé sur un plateau sur un chariot qui doit rester en dehors de la chambre, le client est invité à retirer le plateau. À la fin du repas, il doit laisser le plateau sur le pas de la porte.
      • La vaisselle et les plateaux utilisés doivent être manipulés avec des gants (qui doivent être jetés après usage) et lavés au lave-vaisselle.

        RÈGLES À SUIVRE PAR L'ACCOMPAGNATEUR

        • Si la personne concernée cohabite avec une autre personne dans la même unité d’hébergement (accompagnateur), cette personne est déclarée « contact étroit » et les règles suivantes s’appliquent :

          • Si la chambre ne dispose pas de chambre à coucher et de toilettes séparées, une autre unité d’hébergement doit être prévue pour cette personne, dans la mesure du possible, au plus près de la première.
          • Autant que possible, l’accompagnateur doit rester en auto-isolement. S’il sort, il doit porter un masque.
          • L’accompagnateur doit recevoir, dans sa langue, les règles d’hygiène à adopter en présence d’un malade du COVID-19 à domicile du ministère de la Santé.